Piloter

Comment améliorer l'accès aux données financières des franchisés ?

26/11/24

Les obligations du franchiseur, suivant le règlement CE n°2790/1999 de la Commission Européenne sont :

  • l'emploi du nom commun ou d'une enseigne commune et un objet commun,
  • la communication du franchiseur au franchisé de son savoir-faire,
  • épauler continuellement d'un point de vue commercial ou technique son franchisé, et ce, durant toute la période de la convention.

Bien sûr le franchiseur doit mettre tout en place pour aider et conseiller le franchisé, mais il ne lui garantit pas le succès commercial du point de vente.

Une des erreurs que peut commettre un chef d’entreprise, c’est de se croire le seigneur de l’affaire qu’il dirige.

Auguste Detoeuf, Propos d’O.L. Barenton, confiseur
Séparateur

Le contrat de franchise est une obligation de moyen mais... Le succès de la marque n'est il pas le succès économique de chacun des franchisés ? Comment les accompagner sur cet aspect ?

Le franchisé est un entrepreneur indépendant, qui gère donc son entreprise à sa façon avec ses propres objectifs, ses propres contraintes marché (localisation géographique, spécificité clients...) en s'appuyant sur le modèle du franchiseur. Lorsqu'un membre du réseau est en difficulté au niveau de sa gestion de trésorerie ou de ses résultats financiers, il n'est pas toujours aisé de l'aider et de comprendre où cela a dérapé.

Le rôle du franchiseur est de mettre en œuvre plusieurs des éléments suivants, afin d'améliorer l'accès aux données financières des franchisés.

  • Intégrer dans le contrat de franchise l'obligation de fournir annuellement les comptes de résultats et bilan au franchiseur. C'est le point de départ pour avoir une vision complète du réseau, et d'avoir une idée de l'adaptation du franchisé au modèle économique de la marque.
  • Donner du sens à cette démarche ! Mettre en place une obligation contractuelle est une première étape mais si le franchisé n'y voit pas son intérêt, cela risque de devenir un process lourd avec de multiples relances. Ce n'est pas la relation que le franchiseur souhaite mettre en place avec son réseau.
    Il faut donc créer de la valeur ajoutée pour le franchisé. Il va alors être nécessaire, tout en maintenant la confidentialité des données financières de chacun, de faire un retour au franchisé sur ces éléments. Un benchmark réseau sur quelques chiffres est un bon moyen pour donner du sens. "Mon franchiseur connaît les situations de chacun, il me donne les clefs pour atteindre mes objectifs". Cela peut être fait par niveau de maturité, par secteur géographique, par niveau de chiffre d'affaires...
  • Prendre le temps de poser le modèle économique de la marque, puis de le confronter à la réalité de façon régulière. Pour poser le modèle économique, il faut dans un premier temps analyser les résultats financiers de leur(s) entité(s) en propre. Il est important en parallèle de s'attaquer aux données opérationnelles (nombre de clients, de commandes, panier moyen...). Au-delà de fournir aux candidats les éléments de leur business plan, posez-vous la question de comment vous pouvez suivre la performance économique de l'entreprise. Quels sont les facteurs clefs de succès ? Les lister doit vous permettre de sécuriser les informations importantes, qui pourront devenir obligatoires en saisie dans un progiciel de gestion commun par exemple. Vous vous assurez ainsi d'obtenir une information cohérente dans l'ensemble du réseau. Exemples de facteurs clefs de succès : CA la première année, marge par affaire/produit/service, frais de personnel par pallier de croissance, CA moyen par client...
    Il faudra ensuite confronter ce modèle et ces facteurs clefs à la réalité en faisant un bilan annuel et en adaptant le modèle économique aux résultats observés.
  • Formaliser le suivi du modèle économique du franchisé après le premier exercice comptable. Organiser un point formel avec chaque franchisé à ce moment-là est le bon moyen de confronter le business plan initial de lancement de la société avec ce qui s'est passé. Réaliser un compte rendu pour souligner les points d'écart avec les hypothèses de départ permet aux deux parties d'avancer dans leur maturité financière, de comprendre les spécificités et les aléas propres à chaque implantation.
  • Pour simplifier la gestion et le suivi des éléments financiers, définir un plan comptable commun à communiquer aux experts-comptables du réseau vous assure d'avoir la même information au même endroit dans les bilans et comptes de résultats des franchisés, d'isoler les comptabilisations exceptionnelles, de fluidifier les échanges entre franchisés.

La Franchiserie accompagne les franchiseurs sur ce sujet spécifique et extrêmement important. De la création du modèle économique à l'analyse et la synthèse de l'intégralité des bilans de vos franchisés, nous saurons répondre à vos besoins.

Piloter votre franchise

Et si vous repreniez les commandes ?

Prenez rendez-vous !

Entretien de 30 minutes offert pour répondre à vos premières questions !

Comment améliorer l'accès aux données financières des franchisés ?